LA DOUCE FOLIE, exposition des membres de  l'OEIL TACTILE, Trois-Rivières, 2017

EXPOSITION DES MEMBRES DE BORÉART, 2016, 2017

 

Symposium L'ART D'AIMER, Waterloo,Qc.   2016

Association L'OEIL TACTILE, Trois-Rivières

Exposition thématique des membres - JE FRISSONNE POUR- 2016 

 

Association  l'OEIL TACTILE, Trois-Rivières  

Exposition thématique des membres -TOURNER EN ROND- 2015

        

 

Exposition , le groupe EXPLO'ART, Galerie d'Art du Presbytère de Champlain, 2014

 

Association L'OEIL TACTILE, Trois-Rivières 

exposition des membres,  thématique " RÉSISTANCES" -2013

    

 

Sourds, aveugles, pas assez muets :

Imposer une idée, biaiser une loi , chercher à justifier une passion controversée

plus question d'équité du droit à la libre expression que de petites guerres âcres.

 

Un jeu de mots fascinant prend forme, on accuse l'un de s'en tenir à de vieux principes, on s'horrifie des valeurs qui tombent, on se dit ouvert au changement, mais ne me contrariez pas; le monde n'a plus d'assise, il s'enlise dans la confusion, les leçons du passé sont oubliées dans les greniers.

 

Individualisés, on se sent très vite attaqués, dérangés, perturbés au point de castrer la capacité de réflexion au profit des passions.

On ne pense plus à demain, c'est aujourd'hui que le plaisir se passe, l'angoisse tapie en nous dérange trop pour qu'on s'y attarde, la société est sous analgésie et se tait parce que sans arme pour déranger les déviations multiples de la pensée, des actions, ainsi, même si quelques uns élèvent la voix on a vite fait de les réduire en cendres, vu leur soit disant incapacité d'adaptation; et si c'était vous, les opposés qui étiez dans l'erreur, si les opposants dans leur stabilité, leurs convictions vous narguaient par leur sérénité, leur stabilité, leur paix, vous feriez moins de bruit, ta terre tremblerait sûrement moins.

 

C'est le jeu d'échec, l'un s'acharnant à faire mourir l'autre, et les nuances de la vie, l'ouverture à la réflexion, tous ces beaux gris qui nourrissent l'esprit du-dedans, ils sont dans les trop pleins et les grands vides.

 

Rions de nous un peu... et voyons, entendons, et se taisons.

 

 

Exposition thématique "PASSAGE",  Galerie d'Art du presbytère de Champlain, 2012

 

 PASSAGE 

Avant-propos

 

 Il m'est venu de chercher un lien psychique à des jeux d'enfants transposés aux défis rencontrés dans la vie des grands; une expérience d'enfance libérée au centre du cœur devenu grand.

 

À l'enfant se greffe le jeu, juste explorer, rire, jouer, découvrir les lois d'une réussite, d'un échec, se donner une autre chance.

 

L'enfant agrandit reproduit  ces découvertes avec science, réflexion, quelques désirs d'évasion, certaines tensions, voir même la création d'une poésie englobant rêves ou désirs nés de soupirs.

 

Une réalité ou tout n'est pas aussi facile, patience mise à l'épreuve, agilité à muscler, mémoire à activer, plaisir à retrouver, sans s'éteindre de performance, mais s'épanouir de rire... jeu sérieux du travail, d'une analyse, en vivre le sens.

 

L'enfance forme son caractère, au labeur s'y mêle une curiosité, une satisfaction de réussir, une rage de n'y pas parvenir. Les grands gèrent tant bien que mal l'aventure de la vie; pour certains en mal de rire, de rêve, de vision, pour d'autres toujours en accueil de la découverte.

 

Parfois s'évader , ludique, au-dessus des contraintes, se jouer un rôle de héros, trouver un sens à cette croissance, viser le haut.

 

Ce jeu de la vie nous est personnel et vaut le franc regard. 

 

 

 

 

 

 

S'ÉTOURDIR LA VIE, aquarelle  et technique mixte